Blog Archives

//

En Janvier, Gaël restaure un mur de terrasse

En 2017, Origine Cévennes vous propose d’aller à la rencontre de ses producteurs en vous présentant chaque mois ceux qui animent son calendrier 2017. En ce début janvier, Origine Cévennes vous présente ses meilleurs vœux avec Gaël Martin qui restaure un mur de terrasse en pierres sèches.

Chez les Martin, tout a commencé avec Brigitte, la mère de Gaël et Brice. Mère au foyer, elle faisait toutes les saisons d’arrachage et de repiquage d’oignons chez des voisins. Avec son mari, garde-champêtre à la mairie de Valleraugue, ils ont acheté en 1992 une propriété avec du terrain dans la vallée de Taleyrac où ils habitaient. Brigitte a pu s’installer et produire ses propres oignons à partir de 1996.

Gaël son fils aîné, passionné d’élevage, s’est associé avec elle en 2004, une fois son bac agricole passé. « Ma passion, c’était le troupeau. Mais j’ai toujours aimé faire des oignons et puis ça se complète bien, ici on ne fait pas de fourrage, il n’y a pas de surface pour faire du foin et des céréales, alors l’oignon compense pour l’achat du foin ».

Les deux activités s’équilibrent. Quand les 300 brebis du troupeau sont encore à l’estive sur le Mont Lozère, il peut se consacrer à la récolte des oignons. Au retour des bêtes en septembre, il est libre pour l’agnelage. En octobre, une fois les agneaux vendus, il trie les oignons le matin et garde le troupeau dans la montagne l’après-midi.

Brice, son plus jeune fils, pressé de les rejoindre s’associe au GAEC en 2007 dès son CAP passé. À tous les trois, ils exploitent 2 hectares de terres. Étant vice-président du syndicat ovin du Gard, Gaël est conscient que l’élevage ovin est particulièrement menacé. Si par malchance, il ne pouvait plus garder son troupeau, alors ils augmenteraient la surface d’oignons

Lire la suite
Newsletter