La Coopérative

1991

La coopérative Origine Cévennes, la passion d’entreprendre ensemble

semi remorque08
L’histoire a commencé il y a maintenant 24 ans !

En 1991, à l’initiative de 30 producteurs d’oignons doux, une coopérative est créée, défiant les difficultés de ce territoire cévenol : parcelles de petite taille en terrasses qui façonnent le paysage, parcelles de faibles superficies, ….

Au fil des ans, l’entreprise se développe avec la notoriété de son produit phare, l’oignon doux des Cévennes, AOC dès 2003, puis AOP en 2008.

Aujourd’hui, elle compte plus de 100 adhérents, produit plus de 2 300 tonnes d’oignons doux, de pommes et châtaignes et réalise un chiffre d’affaires de 5 M€.

C’est le résultat d’une politique de développement ambitieuse qui s’appuie sur des valeurs fortes partagées par tous : un attachement à un terroir, un esprit de solidarité et d’échanges, le goût des produits de qualité, le respect d’une nature exceptionnelle.

Acteur économique régional, elle contribue à valoriser l’image des Cévennes.

oignonsUne agriculture raisonnée pour un produit de qualité

La culture de l’oignon façonne le paysage cévenol depuis longtemps. Elle occupe aujourd’hui 35 ha de terrasses granitiques et schisteuses. Les producteurs sont mobilisés pour préserver leur territoire, limiter l’impact des cultures sur l’environnement tout en veillant à la grande qualité des produits.

La coopérative les aide grâce à la mise en place d’un programme de recherche, au maintien strict de la variété par sélection des plants et des semences, des formations, un système de traçabilité garanti par l’identification de chaque parcelle et son suivi.

Cet effort s’accompagne d’une prise en compte des problématiques environnementales. Des efforts constants tendent à une meilleure gestion de la ressource en eau (des bassins de stockage fournissent 30% des irrigations), à la limitation/optimisation de la protection phytosanitaire pour une agriculture raisonnée, au développement de l’engrais vert…

Une logistique parfaitement rodée

Après avoir été cultivé avec soin, les produits sont envoyés à la station de conditionnement située à Saint-André de Majencoules d’où ils partent pour les marchés français et étrangers.

Sur 2 200 m2, l’organisation rigoureuse des apports et les performances du matériel permettent de répondre à des commandes importantes à traiter dans des délais courts. Des chambres froides sécurisent les stocks dans les meilleures conditions de température et d’hygrométrie. Douze personnes s’affèrent aux tâches de réception, de calibrage, de conditionnement, de préparation de commande et d’expédition, sans oublier les aspects commerciaux et comptables.

La station suit le rythme des saisons des produits. Elle fonctionne de mi-août à avril.

Newsletter